Expliquons ici dans un langage accessible au commun des mortels le fonctionnement et les différentes étapes d’un traitement orthodontique.

Le principe est le suivant : des forces légères sont exercées de manière continue et pendant une longue durée sur les dents afin de les déplacer progressivement.

Comment ça fonctionne ?

Pour réaliser un appareil d’orthodontie, le praticien recourt le plus souvent à des attaches collées sur les dents, appelées les « bagues » (ou brackets) qui vont permettre le mouvement contrôlé des racines.

 

appareil orthodontique posé sur un adulte

Adulte appareillé avec des attaches visibles

 

Les bagues placées sur les dents sont désormais plus discrètes qu’auparavant : elles existent maintenant en céramique transparente et sont ainsi plus esthétiques que les anciennes bagues en métal.

Depuis peu, les bagues peuvent être collées sur la face interne des dents – on parle alors d’orthodontie linguale – et ainsi devenir totalement invisibles, mais le coût devient alors beaucoup plus élevé qu’avec un appareillage classique.

Il existe aussi des appareillages très discrets de type « gouttières » (traitement Invisalign), que l’on change régulièrement tout au long du traitement.

 

Les différentes étapes d’un traitement

Le traitement orthodontique se déroule en plusieurs étapes.

 

1ère consultation et radio

Tout d’abord, lors de la première consultation, l’orthodontiste procède à un examen minutieux de la dentition, pour déterminer le traitement le mieux adapté au patient.

Pour plus de précisions, des radiographies dentaires devront être réalisées par le patient qui les fera parvenir à son orthodontiste avant le prochain rendez-vous.

 

radiographie pour l'orthodontie

Radio réalisée en vue d’un traitement orthodontique

 

Muni de ces éléments, le diagnostic final sera établi et l’orthodontiste pourra alors donner au patient une estimation du prix et de la durée du traitement.

Il devra rédiger un devis écrit qui permettra au patient d’estimer avec sa mutuelle le coût réel du traitement.

Remarque : Pour les patients de moins de 16 ans, la sécurité sociale prend en charge une partie des frais.

 

Empreintes, moulages et pose

L’orthodontiste effectue ensuite la prise des empreintes avec un moulage des dents afin de créer un appareil dentaire sur mesure.

Un nouveau rendez-vous sera fixé pour la pose de l’appareillage lors duquel le praticien se chargera de rappeler les règles d’hygiène nécessaires durant le traitement avec, notamment, des visites régulières auprès de votre chirurgien dentiste, ainsi qu’une hygiène bucco-dentaire irréprochable et un brossage des dents adapté.

moulage des dents

Le moulage

Le traitement orthodontique dure en moyenne deux ans, cela varie plus ou moins selon les cas.

Des contrôles réguliers avec l’orthodontiste seront prévus pour s’assurer du bon déroulement du traitement et faire les réglages nécessaires sur l’appareil.

 

Dépose de l’appareil et contention

 

Une fois l’appareil retiré, l’orthodontiste effectue un nettoyage des surfaces dentaires appareillés afin d’éliminer tout résidu de colle.

Enfin, il remet au patient un appareil de contention, collé ou à porter principalement la nuit pour les plus jeunes qui s’avère indispensable pour maintenir en place la nouvelle dentition pendant au moins une année complète.

 

Cet appareil de contention sera en revanche posé de façon permanente chez les adultes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *